Utilisation des lampes fluo-compactes

Les lampes fluo-compactes peuvent être utilisées en substitution aux lampes à incandescence pour la plupart des applications, sous réserve que la dangerosité liée au risque de bri de l’ampoule (contenant du mercure) soit parfaitement maîtrisé.

Fonctionnement

La lampe fluo-compacte fonctionne à l’aide d’un ballast électronique. Une électrode excite le mercure de l’ampoule, générant ainsi une lumière ultra-violette qui se transforme en lumière blanche visible grâce à la couche phosphorescente de l’ampoule.

Avantages et inconvénients

Par rapport à une lampe à incandescence, une lampe fluo-compacte consomme 4 à 5 fois moins d’énergie et a une durée de vie 6 à 15 fois supérieure. Elle se distingue également par un échauffement réduit et son choix de température de couleur.

Les principaux inconvénients des lampes fluo-compactes sont :

  • leur dangerosité environnementale et sanitaire (du fait du mercure qu’elles contiennent),
  • une durée de vie altérée en cas d’ allumages / extinctions très fréquents,
  • leur lenteur au démarrage (bien que ce point ait été fortement amélioré par les ballasts de dernière génération),
  • un spectre lumineux non uniforme.